Oncodesign et Servier franchissent une première étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2 pour la maladie de Parkinson

Partager :